Le secret de la résilience du chrétien

Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

Hébreux 11 : 6

Le message que j’ai à partager avec vous est tout simplement un message de motivation pour le service chrétien. Je dirai à ce propos que tout promoteur d’entreprise n’investit que dans un domaine sensé lui être rentable. Donc avant de s’y lancer, il fait des études : études de marché, études sur l’impact environnemental, etc. À partir de ce moment, même s’il rencontre des difficultés, il demeure résilient. Mais pour vous qui cherchez Dieu, que gagnez-vous ? En investissant votre temps, vos efforts de tout genre, à quoi pouvez-vous vous attendre en retour ? L’apôtre Pierre ne s’est pas du tout gêné de poser une telle question à Jésus : « Seigneur, voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi ; qu’en sera-t-il pour nous ? » (Mt 19.27). De même, c’est tout à fait légitime pour vous et moi de Lui poser la même question. La réponse à cette question nous aidera à être davantage motivés pour mieux servir.

Lorsque nous parlons de Dieu qui est rémunérateur de ceux qui le cherchent, de quel Dieu parlons-nous ? Car de dieux, il en existe plusieurs. Voilà pourquoi certains sont syncrétistes. En d’autres termes, chacun se fait sa propre conception du monde et de Dieu.

Il n’y a qu’un seul Dieu. Lequel ? Il ne peut s’agir que du Créateur de ciel et de la terre. Il est à la fois Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Les cieux sont l’ouvrage de ses mains, et c’est Lui qui a créé et disposé la lune et les étoiles. « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre » (Gn 1.1). C’est Lui qui s’est adressé à Abraham et lui a répété qu’Il est l’Éternel en disant : « Je suis l’Éternel » (Gn 15.7).

C’est Lui qui s’est présenté à Moïse sous le nom de : « Je suis » (Ex 3.14). Il est le seul Dieu de tous les royaumes de la terre (Es 37.16). Chaque homme a le devoir de le savoir, de le croire et de le reconnaître. Il dit, par la bouche du Prophète Esaïe : « Avant moi jamais aucun dieu n’a été formé et après moi jamais aucun autre n’existera. C’est moi, moi seul qui suis l’Éternel » (Es 43.10-11). Par Lui et pour Lui, tout a été créé (Col 1.16). C’est à Lui qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire. C’est Lui qui règnera aux siècles des siècles (Ap 11.15).

C’est ce Dieu qui est le rémunérateur ans faille de ceux qui le cherchent. Il est Celui qui récompense à la bonne hauteur, qui procure un bénéfice suffisant. Si tu investis en lui tu ne perds jamais. Est-ce à dire que nous pouvons marchander les bénédictions de Dieu ? Ou l’obtenir grâce à notre pouvoir d’achat ? Loin de là ! Ce que je veux dire, c’est qu’en Lui sont la productivité et la rentabilité. « Dans sa droite est une longue vie ; dans sa gauche, la richesse et la gloire » (Pr 3 :16).

Alors que veux-tu de plus dans ta vie mon frère ? Que veux-tu de mieux à cela ?  Mets-toi à la recherche de la face de Dieu. À l’exemple de David dans le Ps 27 : 8 « Mon cœur dit de ta part : Cherchez ma face ! Je cherche ta face, ô Éternel ! » Dieu a cependant des attentes. Ce sont ceux qui répondent à ses attentes qui sont véritablement à Sa recherche. Qui sont-ils, qui sont-elles ?
  • Ils « cherchent premièrement le royaume et la justice de Dieu » (Mt 6:33). Dieu est la priorité dans leur vie. Du reste pour toutes les autres choses, Jésus dit qu’elles leur seront données par-dessus.
  • Ils servent Dieu avec amour, d’une manière désintéressée. En retour, Dieu les aime. Pr 8 :17 « J’aime ceux qui m’aiment. »
  • Ils gardent les commandements de Dieu. Ils aiment Jésus-Christ. Et celui qui aime Jésus-Christ sera aimé de Dieu le Père. Le Père l’aimera, et Il se fera connaître à lui (Jn 14 :21), Il se révèlera à
  • Ils cherchent Dieu de tout leur cœur, avec supplication. « Je te cherche de tout mon cœur : Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements ! (Ps 119 :10).

Mais attention ! Dieu ne rémunère pas aveuglement. Sa rémunération revient à ceux qui Le cherchent véritablement.

Ap 22 : 15 « Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ! » Ceux qui commettent ces choses n’ont pas leurs noms sur la liste des bénéficiaires.

Mt 6 : 1 – 2 « Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. »

2Co 9 : 7 « Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. »

En terminant, toi qui cherches le Seigneur, toi qui aimes le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et qui aime ton prochain comme toi-même, sois en rassuré, ton Dieu est ton rémunérateur infaillible.

Une chose que j’ai constatée et que j’aime répéter : Dieu n’est jamais débiteur. Personne ne peut dire que Dieu lui doit une dette. Tous ceux qui lui obéissent sont en retour gratifiés de ses riches bénédictions, au-delà de leurs attentes.

Ce qu’il faut retenir, c’est croire que Dieu existe, qu’il récompensera ta foi en lui, qu’il t’accordera son pardon et sa justice. Il a promis de le faire et Il le fera. « N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération (Hé 10 : 35).

Alors courage ! Que Dieu vous bénisse !

Pasteur Jean Levi Ouedraogo
Centre De La Paix